La lampe torche est un outil portatif permettant d'éclairer sur une distance plus ou moins longue. Elle est très utile en cas de coupure de courant, pour se déplacer dans l'obscurité la plus totale, et s'utilise aussi bien en intérieur qu'en extérieur, dans les domaines du loisir comme le milieu professionnel.

Bien entendu, il n'existe pas une mais des milliers de lampes torches différentes si bien qu'il est assez complexe de s'y retrouver sans un minimum de connaissances. Si pour vous tout cela est un peu « obscur », pas de panique, ce guide va vous éclairer et vous permettre de faire le bon choix.

Choix d'une lampe torche : les critères essentiels

Image lampe torche page CMS

Pour bien choisir sa lampe torche, il faut prêter attention à une multitude de critères que nous allons justement passer en revue. Utilisations, puissance, autonomie, poids, budget, en voici quelques-uns !

L'usage, la base de tout

Cela peut sembler évident, pourtant nombreux sont encore ceux à acheter une lampe torche sans préalablement réfléchir quand à l'usage qui sera fait. En effet, il semble pourtant logique que les besoins ne seront pas les mêmes pour des utilisations occasionnelles à la maison, Outdoor ou encore professionnelles. Ainsi une lampe torche pour la chasse et l'Outdoor n'aura pas les mêmes besoins qu'une lampe tactique (forces de l'ordre & militaires) qui elle même n'aura pas les même besoins qu'une lampe ayant vocation à trouver le trou de la serrure en pleine nuit.

On distingue plusieurs types de lampes, les « classiques » qui n'ont pas de caractéristiques particulières, elles ont souvent un simple bouton marche/arrêt. Pour faire simple, il s'agit de celles que l'on rencontre fréquemment dans les grandes surfaces.

Il y a aussi les lampes torches tactiques qui doivent leurs noms à leur interrupteur tactique souvent situé à l'arrière de la lampe. Ce dernier permet un accès instantané au mode stroboscope s'avérant être redoutable d'efficacité pour le self-defense, son éblouissement est tel qu'il neutralise le danger. À noter que si les lampes tactiques se destinent aux forces de l'ordre (armée, gendarmerie, police), désormais, de nombreux particuliers l'utilisent au quotidien. Son usage s'est donc démocratisé. Les lampes torches tactiques ont l'avantage d'être souvent munies de différents modes d'éclairage pour s'adapter au mieux à la situation et ainsi optimiser les performances de la batterie.

À noter qu'une lampe dite classique ou tactique peut avoir des propriétés spéciales, comme notamment une parfaite étanchéité (voir normes), un critère impératif pour les amateurs et amatrices de plongée sous-marine, de pêche et plus largement de sports aquatiques.

Pour celles et ceux qui ont besoin d'avoir les mains libres durant leurs activités, la lampe frontale est tout indiquée. C'est en quelque sorte une petite lampe torche avec bandeau intégré, de sorte à pouvoir la faire tenir sur la tête.

La puissance d'une lampe torche

Image lampe torche puissante

C'est le lumen qui sert à « mesurer » le flux lumineux d'un système d'éclairage. Le principe est simple, plus le nombre de lumens est élevé, plus la lampe est puissante. On peut donc affirmer qu'une lampe torche de 1000 lumens sera plus puissante qu'une autre de 200 lumens.

Toutefois, au moment de devoir choisir une lampe torche, trop de gens se fient uniquement au nombre de lumens, c'est pourtant une erreur. Car à l'instar de la consommation d'une voiture, la puissance d'une lampe peut ne pas tout à fait être celle annoncée dans la fiche technique pour plusieurs raisons :

  • Le fabricant annonce la puissance maximale de la LED sans prendre en considération la perte d'énergie en raison du niveau de chauffe de la LED (tests effectués dans les meilleures conditions possibles que vous ne rencontrerez probablement jamais).
  • La teinte de la LED (couleur chaude ou froide)
  • La qualité du système de régulation : cela permet de conserver une bonne intensité avant l'arrêt brutale de la lampe torche.

Afin d'éviter toute déception, la règle d'or est de partir du principe que la puissance lumineuse annoncée par le constructeur est un peu surélevée. Ne croyez pas aux miracles, c'est à dire aux lampes de poche entrée de gamme qui vous promettent monts et merveilles en terme de puissance.

Gardez également bien à l'esprit que vous n'avez pas nécessairement besoin de la lampe torche la plus puissante du marché. Pour un usage occasionnel, on estime qu'une puissance inférieure à 200 lumens suffit amplement.

La portée, étroitement liée à la puissance

De façon générale, on peut dire que plus une lampe est puissante, plus elle sera en mesure d'éclairer loin. Mais là encore il faut se méfier des promesses des fabricants qui réalisent leurs tests dans les conditions idéales, avec des piles neuves … On soulignera le fait que la norme ANSI offre un bon moyen de comparer les lampes, même si ce dernier est loin d'être infaillible. En effet, il est légitime de se poser la question quand à savoir quand s'arrête un faisceau lumineux. La norme ANSI précise que la portée du faisceau se mesure entre la lampe torche et où son intensité atteint 0,25lux (unité d'éclairement de surface).

Autonomie : piles ou accumulateurs, l'éternel débat !

Image piles et accus

Quand on parle de lampe torche, il y a forcément un moment où la discussion tourne autour de l'autonomie. Un critère qui permet d'indiquer le temps maximal de fonctionnement avant l'arrêt. On notera le fait que les lampes torches tactiques ont souvent plusieurs modes lumineux ce qui permet de maximiser l'autonomie en évitant d'utiliser le mode pleine puissance quand cela n'est pas nécessaire.

Décidément rien n'est simple dans le milieu de l'éclairage portatif car il est également assez difficile de déterminer la véritable autonomie d'une lampe. Cela dépend notamment du type de batterie utilisé, une bonne solution est de se renseigner en lisant des articles tests ou en regardant des vidéos faisant office de témoignages d'utilisateurs. Bien sûr ne parcourez pas les sites officiels des marques qui ont tout intérêt à mettre en avant leurs produits !

Au moment de l'achat d'une lampe torche, vous allez probablement être confronté à l'éternel débat du choix des piles ou des batteries rechargeables (accumulateurs). Un sujet épineux où la question divise.

  • Les batteries rechargeables ont une capacité de courant supérieure et sont économiques sur le long terme. Elles peuvent être rechargées des centaines voir des milliers de fois. Elles sont cependant plus onéreuses que des piles classiques et ont une plus forte auto-décharge. C'est pourquoi les accus sont conseillés pour un usage quotidien, régulier.
  • Les piles ordinaires elles sont à privilégier pour un usage ponctuel, pour des utilisations quelques fois dans l'année.

Au niveau des accumulateurs ou des batteries rechargeables, il faut également prêter attention au type : entre Ni-Mh ou Li-ion (lithium), comment choisir ? Le conseil est cette fois-ci extrêmement clair, privilégiez autant que vous pouvez les accus Li-Ion pour les raisons suivantes :

  • Ils ont une capacité de stockage supérieure aux accus Ni-Mh.
  • Ils fournissent plus d'énergie que les Ni-Mh. C'est ainsi qu'une lampe torche alimentée par une batterie rechargeable Li-Ion n'aura pas la même puissance qu'une autre fonctionnant avec une batterie de type Ni-Mh.
  • Ils peuvent être rechargés sans devoir attendre la décharge complète.

Note importante : certaines lampes torches sont dites « rechargeables », autrement dit elles peuvent être rechargées directement par USB et parfois sur secteur. À ne surtout pas confondre avec les accus rechargeables.

Ne négligez pas l'ergonomie de votre lampe torche

Image ergonomie lampe torche

Faire attention à la puissance, la portée ainsi que l'autonomie de votre lampe torche, c'est bien, mais il ne faut pas pour autant oublier de s'intéresser au poids, aux dimensions et de façon plus globale à l'ergonomie.

Selon vos utilisations, vous allez être amenés à transporter votre lampe un peu partout, d'où l'intérêt de prêter attention au poids. Un modèle trop lourd constituera une sérieuse gêne, en effet, il risque d'être fatigant de porter toute la journée une lampe pesant plus de 500 grammes, et ce, aussi puissante soit-elle. Attention car parfois les fabricants expriment le poids sans prendre en compte celui de la batterie, et autant dire que cela peut tout changer !

Alors autant opter pour une lampe légère direz-vous ? En théorie oui, mais le problème c'est que le poids est directement lié à la taille de la lampe, et aussi à ses matériaux de construction bien entendu. À puissance égale, une petite lampe torche aura tendance à plus chauffer qu'une grande, ce qui peut s'avérer désagréable lors des utilisations prolongées.

Pour un usage ponctuel, l'ergonomie n'est pas aussi importante que pour un usage intensif. Pour un usage fréquent, il est intéressant de se retourner vers des lampes torches fabriquées à partir de matériaux plastiques à la surface antidérapante. Cela évite que la lampe ne vous glisse entre les doigts lors des usages Outdoor, en extérieur, où les conditions peuvent être défavorables. On notera le fait que les lampes Fenix et Nitecore utilisent régulièrement l'aluminium de qualité aéronautique lors du processus de fabrication, matériau assurant ergonomie et haute résistance.

Les lampes tactiques sont pratiquement tout le temps utilisables avec une paire de gants. Certains modèles ont la forme d'un « tube » et peuvent être plus facilement rangés dans la poche là où d'autres ont une bague à l'arrière permettant un accès facilité à l'interrupteur tactique. Enfin, certaines lampes tactiques ont même des découpes à l'avant pour la défense personnelle.

Bon à savoir : certaines lampes torches peuvent être posées à la verticale, en mode « bougie ». Elles sont notamment prisées des bricoleurs qui pourront l'utiliser pour bricoler dans des lieux où le manque d'éclairage se fait ressentir.

Normes et certifications des lampes torches

Dans le domaine de l'éclairage portatif, on retrouve plusieurs normes dont voici celles que vous rencontrerez fréquemment :

  • La norme IP qui fait référence à l'indice de protection face aux intrusions de corps étrangers (poussière) ainsi qu'à l'étanchéité. Vous la retrouverez sous la forme « IPXY », où X est un chiffre qui indique la protection contre les particules solides et Y la protection face aux liquides. Nous n'allons pas trop entrer dans les détails, mais sachez que la norme IPX4 garantit une protection contre les projections et éclaboussures d'eau, IPX7 assure une protection temporaire à un mètre de profondeur, IPX8 est l'indice de protection le plus élevé, avec une protection jusqu'à 2 mètres de profondeur pendant 30 minutes. À noter que dans « IPX8 », la lettre X signifie l'absence de test quand à la protection face à l'intrusion de corps solides. La norme IP68 est la plus complète, avec une protection totale contre les poussières. De toute évidence, il faut éviter d'immerger votre lampe torche dans l'eau de façon volontaire et continue, dans ce cas, mieux vaut alors opter pour une lampe de plongée parfaitement étanche.
  • La norme ATEX régit les utilisations des lampes torches dans les environnements dangereux, où le risque d'explosions, de déflagrations, est important en raison de la présence de matières inflammables. On pense bien sûr aux usines chimiques, aux raffineries ou encore aux centrales nucléaires. Les lampes torches certifiées ATEX sont antidéflagrantes, elles sont très utilisées par les pompiers souvent amenés à intervenir dans des endroits extrêmement dangereux. Ceux sont des lampes professionnelles. Idem, nous n'allons pas entrer dans les détails, mais sachez que la norme ATEX se décompose en plusieurs zones allant de 0 à 22, groupes et catégories.

Le prix, le nerf de la guerre

Maintenant que vous savez vers quel type de lampe torche vous orientez, se pose la fâcheuse question du prix, ou encore de votre budget si vous préférez. Bien sûr, cela est propre à chacun, mais ne rêvez pas, vous ne trouverez aucune lampe torche professionnelle ou de très haute qualité pour dix euros par exemple. Il est toujours délicat de donner des conseils sur ce sujet, mais la règle d'or est de ne pas hésiter à dépasser son budget, dans la limite du raisonnable, pour s'offrir une lampe qui perdurera dans le temps. Mieux vaut parfois mettre un peu plus d'argent plutôt que de devoir en changer chaque année !

Un autre conseil est de choisir une lampe torche de grande marque, comme Nitecore, Fenix, Peli, Led Lenser … Des marques internationales qui ont déjà fait leurs preuves et qui vous assurent d'acheter un modèle de qualité, même si ce dernier est un petit peu plus cher que celui d'une marque peu connue.